Organisation d'une division US d'infanterie en  1944

 

Pendant la deuxième guerre mondiale, une division d'infanterie de l'US Army comporte approximativement 14 000 hommes dont

60% de fantassins. Les 40% restants représentant les artilleurs, les sapeurs du génie, les transmetteurs, les personnels du

service de santé, les transports, etc.

En plus des unités spécialisées internes à la division, d'autres unités lui sont rattachées temporairement telles qu'unités de chars

de combat, de Tank Destroyer (chasseurs de char), d'artillerie lourde ou antiaérienne.

 

I - Organisation générale :

 

La division d'infanterie est composée de 3 régiments. Par exemple, pour la 3ème DIUS, les 7ème, 15èmes et 30èmes Régiments d'Infanterie

Un régiment compte environ 3200 hommes.

 

Chaque régiment est composé de 3 bataillons d'infanterie qui comptent environ 850 hommes

 

Les bataillons sont composés de 3 compagnies d'infanterie (rifle companies) auxquelles est adjointe une compagnie d'armes

lourdes (heavy weapons company) ainsi qu'une compagnie de commandement (HQ)

 

A titre d'exemple voici l'organigramme de la 3ème DIUS (schéma réalisé par Nicolas BISSARDON)

 

Aux 3 régiments sont associés des unités de soutient qui font partie intégrante de la division :

bataillon de reconnaissance, bataillon du génie, bataillon médical, compagnie de transmission, compagnie d’intendance,

compagnie du matériel, et orchestre divisionnaire...

 

La division dispose également d'unités indépendantes qui lui sont rattachées suivant les besoins et les objectifs.

En principe:
• 1 bataillon de chars (le 756th Tank Batallion pour la 3rd IDUS)
• 1 bataillon d’artillerie anti-aérienne.
• 1 « chemical mortar battalion », qui a pour but d’assurer la mise en œuvre de munitions chimiques, incendiaires ou fumigène.
• 1 bataillon de chasseurs de chars (le  601st Tank Destroyer Battalion pour la 3rd IDUS)
• Plus d’autres unités ponctuellement engagées pour le compte de la division (infanterie, génie, artillerie)

 

II - Le régiment d'infanterie :


Chaque régiment d'infanterie comporte 3 bataillons composés d' environ 850 hommes répartis en 4 compagnies,

soit 3 compagnies de fusiliers (« rifle companies ») et 1 compagnie d'armes lourdes (« heavy weapons company »)

coiffées de l'Echelon de Commandement du bataillon (« Battalion Head Quarters »)

 

Chaque bataillon est désigné par une couleur lors des communications radio, à savoir :
• 1er Bn : Red (rouge)
• 2e Bn : White (blanc)
• 3e Bn : Blue (bleu)

Chaque compagnie est désignée par une lettre :

A, B, C et D (armes lourdes) pour le 1er Batallion du Régiment

E, F, G et H (armes lourdes) pour le 2ème batallion du Régiment

I, K, L et M (armes lourdes) pour le 3ème Batallion of a Regiment.

qui est prononcée en phonétique lors des communications radio : "Able" par exemple (1ère compagnie du 1er bataillon)...etc  

 

En outre sont rattachées au régiment:


une compagnie des services qui à pour rôle de permettre aux autres unités de mener à bien leur mission. Cette unité

gère l’approvisionnement, la distribution des munitions, la maintenance de tous les véhicules du régiment et assure

également le transport de ce dernier.

une compagnie « d’artillerie » (« Cannon Company ») unité équipée de 105 mm Howitzer,                                              

                                                                             Obusier de 105 mm
destinée à assurer un soutien direct aux bataillons d’infanterie.

 

une compagnie anti-chars équipée avec des canons de 57 mm anti-tank guns :

                                                                        Canon anti-char de 57 mm

 

et des lances roquettes (Rocket Launcher M1 "Bazooka"/60mm):

                                     Lance roquettes M1 "Bazooka"

 

Au cours de la guerre et devant le renforcement de l’épaisseur des blindages allemands, le rôle de la compagnie

anti-char a évolué vers le soutien d'infanterie, ses canons étant plutôt utilisés à détruire des nids de résistance.

(la destruction des chars allemands incombe plus souvent aux chars du « Tank Destroyer Battalion » rattaché à la division)

 

III- La Compagine d'infanterie :

La « rifle company » est l’unité dédiée au combat de la division,  les autres unités étant destinées à soutenir son effort.

 Elle est composée, outre l’échelon de commandement « Company Headquarter » (en haut sur le schéma)

                                                                                                                                                                                        (schéma réalisé par Nicolas BISSARDON)

 

de 3 « Rifle Platoons » (sections d'infanterie) d'environ 40 hommes, chaque platoon étant composée de 3 « Rifle Squads » ou

groupes de combat, le tout étant renforcé par un platoon/section d’armes lourdes, le  « Weapons Platoon » :

 

III- 1) Le groupe de combat d'infanterie ou « rifle squad »

Son effectif théorique est de 12 hommes. C'est le plus petit échelon de combat. Il est formé par :

• Un chef de groupe (squad leader), Staff Sergeant à partir du 26/02/1944), armé d'un fusil GARAND
• Un
adjoint au chef de groupe, Corporal (Sergeant à partir du 26/02/1944) armé d'un fusil GARAND. L'adjoint au chef de groupe peut équiper son arme d'un manchon lance grenades M7 permettant le tir de grenades anti- chars à une distance maximum de 75 m :

   Fusil M1 avec manchon lance grenades M7
• Un soldat 
tireur BAR (Browning Automatic Rifle, fusil mitrailleur browning) :

         Fusil mitrailleur Browning cal 30.06
• Un soldat, chef de pièce, armé d'un fusil GARAND
• Un pourvoyeur en munitions pour le BAR
(ammunition bearer), armé d'un fusil GARAND
• 7 fusiliers
(riflemen), armés de fusils GARAND :

         Fusil semi-automatique Garand M1

 

Un des fusiliers, pouvait, suite à ses qualités particulières, être désigné  tireur d’élite (distinction non officielle), et être armé à ce titre d’un Springfield M1903A4 :

              Fusil a verrou Springfield Mle 1903A4 + lunette

                                                         équipé d'une lunette de tir télescopique «weaver»

(remplacé par le Garand M1C en Janvier 1945)

GI configuration août 1944 (note : les soldats de la 3ème DIUS avaient déjà perçu les brodequins à jambière attenante "buckle boots" en remplacement des brodequins + guêtres comme ci dessus)

En phase offensive, le groupe de combat d'infanterie est organisé en trois équipes selon le schéma ci dessous :

 

 

 

 

 

 

 

< ABLE: composé de deux fantassins, c'est l'élément de sureté du groupe, sa mission est de localiser l'ennemi.

 

 

 

< BAKER: composé de l'adjoint au chef de groupe, du tireur BAR et du pourvoyeur de munitions.

C'est l'élément feu du groupe. Sa mission est de clouer l'ennemi par le tir du Fusil Mitrailleur et éventuellement du Fusil équipé du lance grenades de l'adjoint au chef de groupe
 

 

 


 < CHARLIE: composé du chef de groupe et des cinq fantassins restant.

C'est l'élément de manœuvre du groupe. Sa mission est de s'infiltrer suffisamment près de l'ennemi pour le mettre hors de combat soit par le feu ou par un assaut.

 

 

 

En phase défensive, l'équipe Fusil Mitrailleur BAR est placée au centre du dispositif, le reste du groupe protège les flancs.

Le groupe est alors déployé de manière à créer une zone de tirs croisés sur son front (Killing zone), dans laquelle tout assaut

sera cloué par le volume de feu du Fusil Mitrailleur Bar et des fusils semi automatiques Garands.

 

III- 2) Le groupe de combat d'armes lourdes « Weapons platoon » :

 

La puissance de feu de la compagnie provient du « Weapons Plat » formé de :

1 section de mortiers de 60mm M2, divisée en 3 « Mortar Squads »

1 section de mitrailleuses légères « Light Machine Gun section (LMG)» composée de 2 « LMG Squads » équipés

   d’une mitrailleuse cal .30 (7,62 mm) M1904A4

3 « Rifle Platoons »

 

Mortier de 60 mm M2

Mitrailleuse Cal 30 (7,62mm)

     Mortier de 60 mm M2

                            Mitrailleuse Cal 30 modèle 1904A4

Le 60 mm Mortar Squad est armé d'un mortier de 60 mm M2

Il est composé de 5 hommes :                               

 

• 1  chef de groupe (Sergeant au 26/02/1944)
• 1  tireur
• 1  assistant
• 2 pourvoyeurs en munition

            

                          Schéma de la section de mortiers de 60 mm


Le Light Machine Gun  squad est armé d'une mitrailleuse légère de calibre 30 (7,62 mm).

Il est composé de 5 hommes :                 
•  1 chef de groupe (Sergeant au 26/02/1944)

•  1 mitrailleur
•  1 assistant
•  2 pourvoyeurs en munitions

 

Mitrailleuse M1903A4 en batterie (Anzio)

              

IV La Compagnie d'armes lourdes :

 

Dans la mesure ou les compagnies de fusiliers n’emportent qu’un armement « léger », la compagnie d’armes lourdes est dotée

de l’armement de soutien nécessaire à la réussite des opérations de celles ci.

                                                                                                                                                                                      (schéma  réalisé par Nicolas BISSARDON)

La compagnie d’armes lourdes est formée, outre son échelon de commandement, par :

2 sections de mitrailleuses lourdes (« Heavy Weapons Platoon ») équipées de mitrailleuses M1917A1, refroidies par eau

  de calibre 30. (7,62 mm). Chaque section est composée de 2 Machine Gun Squads               

                    Mitrailleuse lourde M1917

La composition d’un squad de mitrailleuses lourdes est la suivante :
    • Un commandant de squad (sergeant à partir de février 1944)

   • Un mitrailleur, qui sert la M1917A1 (cal .30)          


    • Un assistant
    • 4 pourvoyeurs en munition (dont un conduit une Jeep, a laquelle est adjointe une remorque ¼-ton)
    Soit un total de 7 hommes.
       

    et par                                            

    • 1 section de mortiers de 81 mm « Mortar Platoon » qui compte « 3 Mortar squads » équipés chacun de 2 mortiers M1 :

                                  Mortier de 81 mm M1

     La composition du squad de mortier est la suivante :
        • Un commandant de squad (staff sergeant au 26/02/1944)
        • Un tireur (corporal )
        • Un assistant tireur
        • 5 pourvoyeurs en munitions (dont un conduit la jeep et sa remorque)
        Soit un total de 8 hommes.


 

Tactique de combat de la division

 

Au combat, la division d'infanterie est organisée en «combat team»

 

Le «combat team» est composé d'un régiment, d'un bataillon d'artillerie et d'éléments des transmissions, du génie, et du service

de santé.

Il y a 3 «combat team» par division, chacune étant organisée à la manière d'une division en miniature.

 

Pour certaines missions, la division s'organise en «task force», souvent sous la forme d'infanterie portée sur chars. Dans ce cadre,

la «task force» opère comme une unité à part entière de la division, sous son propre commandement désigné uniquement pour

réaliser la mission à accomplir.


Sources :

«US Army Infantry Divisions 1943-45» Volume 1, Yves J. Bellanger, Helion éditions

«New soldiers handbook», The Infantry Journal Washington 1942

«Infantry Field Manual FM 7-15 Heavy Weapons Company, Rifle Regiment»

 

Retour SOMMAIRE
 

           

       

Accueil ׀ Sommaire I Préambule ׀  Récits Historiques ׀ Témoignages ׀ Galerie Photo ׀ Bibliographie ׀ Liens ׀ Me contacter ׀ Livre d'or I Musée

La 3rd IDUS ׀  Unités de la 3rd IDUS ׀ Organisation ׀ Historique Division ׀ Uniformologie ׀ Le GI américain ׀ Je recherche ׀ Plan du site ׀ Index du site I Statistiques du site I

                                

© Thierry JUIF décembre 2004/2005