LES CASQUES M1 DE LA 1ère ARMEE FRANCAISE

 

 

                               

Casque M1 avec insignes 1804 du gros modèle et insigne tissu de la 1ère DFL

                               

Durant la deuxième guerre mondiale, les troupes françaises de l’Armée d’Afrique vont former à partir de juillet 1943 les prémices

de l’Armée Française de Libération.


Ces troupes d’AFN, vont passer à la Résistance après le débarquement allié en Afrique du Nord en novembre 1942.

Avec le renfort d’éléments venus des Forces Françaises Libres initiées par le Général De Gaulle dès juin 1940, cette force

sera scindée en deux grandes masses : le Détachement d'Armée A, commandé par le général Juin et le Détachement
d'Armée B, commandé par le général Jean de Lattre de Tassigny.


En août 1944, la future 1ère Armée, encore appelée Armée B, débarque en Provence.

 

Variantes de fabrication d'insignes tissu de la 1ère DFL



Au fur et à mesure de sa remontée vers l’Est, l’Armée B incorpore des groupes de FFI et le 15 septembre 1944, le commandement des forces alliées est réorganisé en application des plans qui prévoyaient la jonction des forces "Overlord" (unités débarquées en Normandie à partir du 6 juin 1944) et des forces "Dragoon" (unités débarquées en Provence le 15 août 1944).

 

A cette occasion, l'Armée B acquiert son autonomie tactique et prend le nom de 1ère Armée Française, au sein du 6ème groupe d'armée commandé par le général américain DEVERS.

                    

Le général De Lattre de Tassigny avait le souci que l'armée B, puis la 1ère Armée Française, soit reconnue comme

une armée de Libération Française et se distingue des autres troupes alliées, d’autant plus que les forces françaises furent ré- équipés par du matériel US dès 1943.


Ainsi, le casque M1 s’est retrouvé majoritairement en dotation, aussi le choix d’un insigne distinctif s’est imposé d’emblée.
 

C’est ainsi que le drapeau français de 1804 (aussi appelé drapeau consulaire) a été repris comme emblème par de nombreuses unités composant la 1ère Armée Française.
 

Il se compose d’un rectangle dans lequel s’inscrit un losange blanc encadré par les couleurs bleues et rouges.

On recense deux variantes d’exécution, un petit modèle et un plus gros avec bordure blanche.

                                   

 

Collection personnelle Collection personnelle
Insigne drapeau consulaire 1804 du petit modèle Insigne drapeau consulaire 1804 du gros modèle
Corps Expéditionnaire Français en Italie 1944
Soldat de la 5e DB
 
Liner d'adjudant chef - collection personnelle
A Belfort en 1944
Collection personnelle Collection personnelle

On rencontre également l'usage du drapeau français tricolore, surtout dans les 1ère et 2ème Divisions Blindées, comme en atteste cet casque trouvé en Haute Saône, ou la 1ère DB a relevé la 3rd ID US

 

Casque M1 pontets fixes - Collection personnelle Casque M1 pontets fixes - Collection personnelle

 

Quand à la 1ère Armée, après avoir combattu dans les Vosges et en Alsace, elle franchit le Rhin et combattit en Allemagne et en Autriche jusqu’au Danube.

Et c’est son chef, le général Jean de Lattre de Tassigny, qui, en mai 1945 à Berlin, signera l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie, permettant ainsi à la France d’être associée aux pays vainqueurs.

 

Pour en savoir plus sur l'épopée de la 1ère Armée, je vous conseille ce site :http://rhin-et-danube.fr/wordpress/

 


 

Page précédente

 

Je suis toujours à la recherche de casques authentiques de l'Armée Française de Libération, n'hésitez pas à me contacter si vous voulez m'en proposer à la vente ou pour publication dans une future galerie photo ou bien pour avoir mon avis sur tel ou tel casque US M1 !