Les Bataillons de Tank Destroyers et le char TD M10

Char M 10 Tank Destroyer

Sur cette vue de face d'un TD M10 on remarque le marquage du 601st TD Battalion en haut de l'aile  gauche du char.

Les hommes dans la tourelle portent prudemment leur casque lourd M1 au lieu du casque anti-choc.

 


Suite à l'étude des techniques de combats des allemands durant les campagnes de Pologne et de France, l'US ARMY se décideà construire un char de combat pouvant lutter contre les autres blindés, n'en possédant pas elle part donc de zéro.

En effet, en 1941, le M3 half-track, surmonté d'un canon de calibre 36 de 75 mm était l'équipement principal des Bataillons de

Tank Destroyer.

Halftrack M3 avec canon anti char

                                                                   

 

Cette arme s'étant montrée rapidement inefficace contre les chars allemands, un nouveau chasseur de char devint nécessaire.

Pour des raisons d'urgence, ce nouveau char fut conçu à partir du châssis du M4A2 Sherman dont il partagera notamment le

train de roulement

 

On le baptisa Tank Destroyer M-10  "Wolverine" et il entra en service en septembre 1942.

 

les TD M10 sont construits dans les usines du Grand Blanc Tank arsenal de début septembre 1942 au mois de décembre 1943,

à partir d'octobre 1942 seront produits en même temps des TD M10 A1, la seule différence avec le TD M10 étant la motorisation

qui passe de 2 moteurs 6 cylindres à 1 moteur V8. Aucun changement sur l'armement et quasiment aucun sur les structures

blindées. 6346 modèles en tout seront construits

 

Par rapport au Sherman, son blindage fut aminci pour lui donner plus de maniabilité. Pour compenser la perte de protection,

on lui donna des formes anguleuses sur sa caisse et sa tourelle afin de dévier les coups adverses.

 

Sa tourelle rotative était ouverte sur le dessus :

Vue de la tourelle ouverte du TD M10

 

                                              

 

et abritait un canon de 76.2 mm très efficace contre les Pantzer IV mais qui se révéla trop faible contre le blindages des chars

allemands plus lourds.

 

Le canon de 75,2mm embarque 54 coups, il est manœuvré manuellement par roues crantées (vis sans fin) en site et en azimut

et peut tirer aussi bien en tir direct qu'indirect grâce à un indicateur et un niveau à graduation.

 

L'équipage comporte 5 hommes :

Vue de l'équipage d'un TD M10

 

La motorisation est quand à elle bien rodée et fiable.

 

Le TD M10 est toutefois à manœuvrer avec prudence en raison de son blindage particulièrement léger, avec seulement 57 mm sur

le masque de son canon, le Destroyer doit frapper juste et en premier et profiter de sa mobilité pour dégager rapidement

De plus avec sa tourelle à ciel ouvert le TD M10 est particulièrement vulnérable lors des combats de rues

 

Les TD M10 sont essentiellement regroupés dans des Bataillons antichars ( Heavy Tank Destroyer Battalion) qui opèrent

accompagnés de bataillons de reconnaissance et de protection aérienne en soutien des unités blindées et d'infanterie.

 

Chaque Bataillon est équipé de 36 TD M10 à raison de 3 Compagnies de 3 Pelotons comprenant chacun 12 chars.

Ces unités sont très mobiles et régulièrement déplacées d'un secteur à un autre.

 

Tank du 601st en Provence le 28 août 1944, notez le casque M1 orné des insignes de la 3rd IDUS à l'avant du char

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - TANK DESTROYER M.10 TD M10 en progression dans la rue principale de Lure

Constructeur

Fischer Body Co, Ford Motor Co

Production 

4 993

Période de production

Sept. 1942-Dec. 1943

Type

Chasseur de char

Équipage

5

Longueur châssis (m)

6.83/5.97

Largeur (m)

2.90

hauteur (m)

3.05

Poids en ordre de Combat  (kg)

29 600

 

 

Équipement radio 

SCR610

ARMEMENT

Armement principal

canon de 76.2mm M7

Munitions

54

Rotation (degrés)

Manuelle (360°)

Élévation (degrés)

-10° à +19°

Rotation (360°)

Viseur

M 51

Armement secondaire

1 mitrailleuse de 12, 7mm AA

Munitions

300

MOBILITE

Moteur

2 Grey Marine 6046

Chenilles

79 patins

Type & Cylindrée

In12    13.9 litres

Largeur chenille

42.1 cm

Puissance (max.)

375 CV à 2100 t/m

 

 

Rapport poids/puissance

12.7 cv/tonne

Pression au sol

13.4 psi

Boite de vitesse

5 avant, 1 arrière

Garde au sol (m)

0.43

Carburant

Diesel

Rayon de braquage (m)

18.9

Autonomie (km)

322

pente (degrés)

31°

Consommation (litres/100km)

233 sur route

Obstacle Vertical  (m)

0.61

Capacité carburant (litres)

750

passage à gué (m)

0.91

Vitesse sur route

40 km/h

franchissement (m)

2.3

BLINDAGE

Frontal

Dessus/dessous

Arrière

latéral

Châssis

51mm à 34-90°

13mm à 0° 25mm à 90° 25mm à 90°

Caisse

38mm à 35° 19mm à 0°(frontal) 19mm à 52° 19mm à 52°

Tourelle

-

10mm à 0°(arrière)

25mm à 90°

25mm à 75°

Masque de canon

57mm à 45° 19mm à 0°  

Fiche technique publiée avec l'aimable autorisation du webmaster du site > http://www.chars-francais.net