Le casque anti- choc pour engins blindés (Anti-crash helmet M1938)

 

Frank Cockerill, dont la tête émerge de la tourelle du char porte le casque anti- choc des tankistes US.

Comme beaucoup d'autres pièces d'équipement du combattant américain, le casque char est issu d'un

modèle civil, en l'occurrence le classique casque de football américain...

 

Ci dessous casque char M1938 (sans les écouteurs)

 

 

 

Le casque est confectionné en fibre agglomérée vulcanisée et en cuir.

Sur les côtés, deux rabats destinés à couvrir les joues sont munis d'un dispositif à boutons-pression permettant

de loger une paire d'écouteurs radio R 14 :

 

                                             Ecouteurs R14 > 

 

La bombe du casque, légèrement aplatie au sommet, est aérée par dix trous pratiqués sur sa partie supérieure

et répartis sur toute sa surface.

 

Deux pattes- ressort gainées de cuir amovibles sont fixées de part et d'autre de la bombe et sont utilisées pour

maintenir les deux bavolets bien ajustés sur le visage du tankiste.

 

Deux passants de toile disposés à l'arrière de la nuquière servent à maintenir en place l'élastique des lunettes de

protection.

 

 

La coque du casque anti-choc n'offrant aucune

protection balistique (rappelons que ce casque avait

été conçu pour simplement protéger la tête des chocs

potentiels à l'intérieur du char), chaque tankiste dispose

en dotation normale d'un casque lourd M1.

 

Ce dernier était souvent porté par dessus le casque char

En effet la plupart du temps la nécessité d'avoir une visibilité

parfaite impose dans un char de rouler volets ouverts.

Mieux valait alors d'avoir la protection du casque d'acier...

 

 

 

 

 

 

 

Casque tankiste sur combinaison HBT-collection personnelle

 

 


Page précédente