Insigne des TanK Destroyers

        Insigne générique des Tank Destroyer (existe avec variantes 6 et 8 roues)

Le 601st Tank Destroyer Battalion

Aux côtés de la 3ème DIUS depuis la campagne d'Italie, le 601ème bataillon de chasseurs de chars a largement contribué à

la progression victorieuse de la "Marne Division" en contrant les redoutables blindés allemands. Selon les termes de l'historique

de la division "Le 601st TB a été rattaché à la 3ème DI pendant tant de mois que ses hommes et ses officiers avaient le sentiment

que leur unité était une partie organique de la division, sentiment cordialement et réciproquement partagé par les fantassins"

 

                            

                       HISTORIQUE

 

Le 601ème bataillon de chasseurs de chars fut activé le 19 août 1941 en tant qu'unité composante de la 1st IDUS.

Le 2 août 1942, il quitta le sol des USA pour l'Angleterre avec la 1st IDUS.

 

Engagé en Afrique du Nord, le bataillon participa aux batailles de la vallée d' OUSSELTIA, de la Passe de KASSERINE,

d'EL GUETTAR (bataille à l'occasion de laquelle le bataillon fut décoré d'une DUC après avoir détruit 37 chars ennemis

en seulement 24 heures) et de MATEUR, en opérant successivement avec les 1st, 9th et 34th IDUS ainsi qu'aux côtés

de la 76th Division Anglaise, du IIème Corps US et du XIXème Corps Français.

 

Engagé ensuite en Italie, il débarqua à SALERNO le jour J - 9 septembre 1943 - aux côtés de la 36th IDUS et du

1er bataillon de Rangers avec lesquels il demeura attaché jusqu'au 30 septembre, date à partir de laquelle le 601st fut

rattaché à la 3rd IDUS pour le reste de la guerre.

                                    Illustration d'un char TD M10Un clic sur l'image pour en savoir plus ?

Aux côtés de la 3ème DI, le bataillon allait faire ses preuves dans des combats difficiles, bien au delà des attentes habituelles

d'un bataillon de chasseurs de chars.

La mission allouée aux chasseurs de chars est de détruire les chars ennemis mais le 601st a été aussi souvent appelé en

complément de l'infanterie pour contrer d'autres obstacles sur le terrain, comme des positions d'infanterie bétonnées ou bien

pour réduire des foyers de résistance fortifiés puissamment concentrés. L'infanterie ennemie était aussi une cible de choix...

 

Durant la période d'exploitation de la tête de pont d'ANZIO (Italie), le 601st TD détruisit 42 chars ennemis ainsi qu'un grand

nombre de personnels en ne concédant aux allemands que deux de ses chars.

 

Plus tard, pendant la bataille de la Poche de COLMAR (16 jours continus de combats), le bataillon fut encore crédité de 18 chars

ennemis et de beaucoup de points de résistance fortifiés.

 

En Allemagne, il participa à l'attaque de la Ligne SIEGFRIED par la 3rd IDUS en jouant un rôle important en agissant directement

auprès de l'infanterie pour détruire les abris bétonnés de l'ennemi.

 

Enfin, pendant les derniers jours de la campagne d'Allemagne, la compagnie de reconnaissance du bataillon, fut employée loin

devant la Division pour contenir les troupes désorganisées de rescapés de l'armée allemande à l'intérieur de la zone de

progression de l'infanterie US, en empêchant la réorganisation et la consolidation de ces forces.

 

                                        


Sources :

« The History of the Third Infantry Division in World War II »   page 566


Retour SOMMAIRE

Page précédente

 

                        Accueil ׀ Sommaire ׀ Préambule ׀  Récits Historiques ׀ Témoignages ׀ Galerie Photo ׀ Bibliographie ׀ Liens ׀ Me contacter ׀ Livre d'or

        La 3rd IDUS ׀  Unités de la 3rd IDUS ׀ Organisation ׀ Historique Division ׀ Uniformologie ׀ Le GI américain ׀ Je recherche ׀ Plan du site ׀ Index du site

                                       

Auteur Thierry JUIF
Copyright © 2005. Tous droits réservés.